defaillances direction assistee voiture

Défaillances de la direction assistée : les causes possibles

Le système de direction mécanique a été le premier à être développé, qui s’est progressivement éteint au fur et à mesure que des innovations offrant une tenue de route plus confortable ont été mises au point, laissant place à la direction assistée.

Ce dernier a évolué pour exiger moins d’efforts pour modifier la trajectoire de la voiture et pour communiquer plus efficacement aux pneus le mouvement et l’angle de braquage souhaités par le conducteur.

Symptômes d’une défaillance du système de direction assistée d’une voiture

Le moyen le plus simple d’identifier un défaut ou un problème dans le système de direction assistée est la présence d’un témoin lumineux sur le tableau de bord. Cependant, si elle ne s’allume pas, nous pouvons identifier le défaut si nous :

  • On entend des bruits ou des grincements : en tournant le volant, on entend un grincement qui indique qu’il y a trop peu d’huile dans la pompe de direction assistée. C’est aussi une indication que les tuyaux sont bouchés.
  • Taches d’huile sur le sol : si de l’huile est trouvée sous la voiture garée, cela peut être dû à une fuite de liquide de direction. Vérifiez donc d’abord la couleur du lubrifiant pour déterminer d’où il provient.
  • Il y a les mouvements du volant : si l’on constate que la pression exercée sur le volant est trop forte, c’est le symptôme d’une défaillance de la direction.

L’apparition de l’un de ces symptômes indique que la voiture doit être contrôlée. Et que, si nous laissons faire, les dégâts pourraient être plus coûteux à réparer.

Quel type d’entretien la direction assistée nécessite-t-elle ?

L’entretien visant à maintenir le système de direction assistée en bon état de marche ne comporte pas de responsabilité plus importante que celle de l’entretenir :

  • Vérifier que le niveau du liquide de direction est correct.
  • Évitez de prendre des virages brusques, sauf si la situation le justifie.
  • Ne tournez pas le volant pendant des périodes prolongées tout en appuyant sur la pédale de frein.
  • Si le système de direction de votre voiture est défectueux, prenez rendez-vous chez votre garagiste.

Les types de direction assistée et leur fonctionnement

Direction assistée classique

Ce système fonctionne avec une pompe qui fournit de l’huile au boîtier de direction. La pression du fluide actionne alors les mécanismes d’accouplement qui relient la boîte aux jantes, lesquelles peuvent être orientées vers la droite ou la gauche.

Direction électrohydraulique

Cela fonctionne au moyen d’une pompe entraînée par un petit moteur électrique, qui donnera la sensation de dureté en fonction du taux de pompage nécessaire à l’assistance. Plus la vitesse est élevée, moins il y a de pompage et plus la vitesse est faible, plus il y a de pompage.

Ce type de direction permet une légère économie de carburant, car il ne nécessite pas l’utilisation du moteur pour fonctionner.

Direction électrique

C’est l’évolution de la direction électrohydraulique, elle utilise uniquement un moteur électrique pour générer l’assistance dont le volant a besoin pour tourner, étant plus légère que la direction électrohydraulique.

Ce dernier peut ajouter la possibilité de réguler la fermeté du volant en fonction de la vitesse à laquelle nous allons. Cela signifie qu’à faible vitesse, il sera plus docile et qu’à vitesse élevée, il deviendra plus rigide, afin d’accroître la sécurité.

2022-08-16